L’AJE OFFRE DES KITS SCOLAIRES ET BOURSES DE FORMATION

L’AJE OFFRE DES KITS SCOLAIRES ET BOURSES DE FORMATION : Les bénéficiaires s’engagent à faire partie des élèves les plus méritants

L’AJE OFFRE DES KITS SCOLAIRES ET BOURSES DE FORMATION : Les bénéficiaires s’engagent à faire partie des élèves les plus méritants

Même si elles souhaitent vivement envoyer leurs enfants à l’école, beaucoup de familles sont confrontées à des problèmes financiers les poussant à reléguer l’éducation des enfants au second plan. Car, à côté des frais d’inscription, les fournitures sont nécessaires pour permettre à l’élève de suivre ses cours. Et ce n’est pas donné à toutes les familles. Avec la conjoncture actuelle, nombre d’entre elles pensent d’abord trouver quelque chose à se mettre sous la dent. Viendra ensuite l’école pour les enfants, si, du moins, il reste quelques sous pour l’inscription et tout le reste. 
Afin d’aider les élèves issues de familles démunies en leur permettant de poursuivre leurs études, « l’Association Jeunesse Espoir-AJE » a offert des lots importants de fournitures scolaires et des bourses de formation professionnelle pour une durée de trois ans. 
Ce don est destiné à une vingtaine de ménages, qui ont déjà reçu des kits scolaires, à 28 jeunes déscolarisés qui pourraient bénéficier d’une formation professionnelle (dans tous les corps de métiers) grâce à une subvention  près de 750.000 Cfa par personne et pour trois ans, a dit Fara Ndiaye, chargé de la communication de l’AJE.
Cette action humanitaire permet d’aider des jeunes qui ont quitté très tôt l’école, les exclus du système éducatif ou tout simplement ceux qui n’ont jamais eu l’occasion de fréquenter l’école française et qui sont issus de familles en situation de vulnérabilité, a ajouté M. Ndiaye. Les bénéficiaires de ce don se sont engagés à faire partie des élèves les plus méritants. 
L’AJE travaille en collaboration avec l’Ong anglaise « Street Child Africa », le centre de formation « Mame Fatim Konté », le centre régional de formation professionnelle et le centre de formation « Don Bosco ». L’AJE qui a été créée en 2012 est liée à ces organisations par des conventions de partenariat. « Ces organisations nous affectent des enfants dont nous avons la charge sur le plan de la formation, la santé … », a ajouté Fara Ndiaye. 
L’objectif majeur de l’association est de favoriser la réinsertion sociale et familiale de ces enfants démunis, participer à leur éducation et à leur formation, contribuer efficacement à leur prise en charge sanitaire, améliorer leur cadre de vie en les aidant à mener des activités génératrices de revenus. L’AJE mène des activités dans le domaine de l’exclusion sociale, en contribuant à l’amélioration des conditions de vie des enfants en difficulté.



Réagir


CAPTCHA